EVALRU

Comparaison de différentes méthodes d'évaluation de la réserve en eau utile maximale des sols forestiers

Coordination : Jean-Paul NEBOUT, CRPF Auvergne

Description du projet

L'évolution des contraintes hydriques et thermiques est une des principales conséquences du changement climatique. Les gestionnaires forestiers doivent ainsi pouvoir estimer avec fiabilité et précision la réserve en eau utile maximale (RUM) des sols forestiers, paramètre de base de la croissance et de la vitalité des peuplements.

Trois outils d'évaluation de la RUM vont être comparés dans des situations stationnelles contrastées de la Sologne bourbonnaise et du Bocage bourbonnais. Une évaluation « témoin », réalisée sur fosse pédologique à l'aide d'une pelle mécanique, sera comparée à deux estimations faites à partir de sondages à la tarière hydraulique d'une part, à la tarière manuelle d'autre part.

Des relations simples entre ces trois estimations seront recherchées. Les éventuelles différences de valeur de la RUM au sein d'une même unité stationnelle seront analysées et mises en relation avec les variables explicatives possibles.

Enfin, le rendement et le coût de mise en œuvre des trois méthodes en fonction de la précision des résultats obtenus seront calculés.

Ce projet vise à promouvoir le diagnostic stationnel. Il pourra être étendu aux 80 0000 ha de chênaies du secteur ligérien.

 

Mots-clés : Réserve utile, tarière, fosse pédologique, station, chênaie


Principales productions