ATELIER Arbre agricole (2012)

Arbre agricole, arbre forestier, quelles synergies pour faire face au changement climatique ?

Le RMT AFORCE a organisé le 4 octobre 2012, au FCBA à Paris, son 6e Atelier autour des synergies à mettre en place entre les communautés de l'arbre agricole et de l'arbre forestier pour faire face au changement climatique.

L'arbre en milieu agricole est confronté au même titre que l'arbre forestier aux nouvelles contraintes liées à l'évolution du climat. Peut-on s'attendre à ce que certains des systèmes hors forêt soient plus performants pour faire face au changement climatique ? Les systèmes agroforestiers sont-ils, par exemple, moins consommateurs en eau que les forêts ? Quelles sont les pistes communes d'adaptation au changement climatique ?

Ces questions ont motivé les professionnels du milieu agricole associés à l'arbre (Chambres d'agriculture, Association Française d'Agroforesterie et Association Française Arbres et Haies Champêtres) et les forestiers à mettre en commun leurs connaissances et expériences à l'occasion d'un atelier.

L'objectif était de mettre en parallèle les préoccupations et les constats des professionnels de l'arbre hors forêt et de la forêt pour distinguer quelles peuvent-être les contributions respectives de chacun pour l'anticipation et la compréhension des impacts du changement climatique, pour aller vers une meilleure adaptation. Cette journée visait également à identifier les lacunes de connaissances et les questions qui mériteraient la mutualisation de nos actions.


Les interventions de l'atelier

Introduction

Olivier PICARD, CNPF-IDF / Coordinateur du réseau AFORCE

 

Le changement climatique, nouveau défi pour l'arbre agricole.
Dominique BORDEAU

 

Le changement climatique, nouveau défi pour la filière forêt.
Antoine DAMECOURT


Session 1 - Choix des essences

Animateur : Hervé LE BOULER, CNBF

À télécharger :


Session 2 - Concurrence pour l'eau

Animateur : Jacques BECQUEY, CNPF-IDF

À télécharger :


Session 3 - Gestion du renouvellement

Animateur : Léon WEHRLEN, INRA Nancy

À télécharger :


Conclusion

À télécharger :