VULNERABIES

 
Coordination

Hendrik Davi, INRA

Présentation du Projet

Quelles ressources génétiques au sein du genre Abies pour faire face aux changements climatiques ?

Les changements globaux vont fortement impacter le fonctionnement des écosystèmes forestiers. Des études ont montré que la production forestière pouvait être stimulée par l'augmentation du CO2 ou celle de la durée de végétation. Mais scientifiques et gestionnaires craignent aussi que l'augmentation du stress hydrique comme des perturbations biotiques aient des conséquences néfastes sur la santé des forêts. Des baisses de production comme une augmentation des dépérissements sont d'ailleurs déjà signalées dans la zone méditerranéenne. Notre équipe travaille déjà depuis 4 ans sur le dépérissement de la sapinière dans l'arrière pays méditerranéen dans le cadre du projet Dryade.
L'objectif de ce projet est de compléter nos résultats actuels qui concernent les causes biotiques et abiotiques de la mortalité par une analyse de la variabilité de vulnérabilité au sein du genre Abies (entre espèces et entre provenances au sein de Abies alba) face au stress hydrique. Pour cela, nous voulons ré-analyser et synthétiser les résultats issus des tests de provenances en France. Des mesures complémentaires (carottes, hauteur) seront effectuées pour compléter notre connaissance.
Deux objectifs sont ciblés : le premier est de déterminer quelles mesures et quel échantillonnage seraient à faire dans le futur sur les plantations comparatives pour analyser les différences de vulnérabilité aux aléas climatiques. Le second est la rédaction d'une synthèse des résultats actuels pour déterminer des recommandations pour les gestionnaires en ce qui concerne le choix de matériel.

 

Mots-clés

Sapin, sapin méditerranéen, vulnérabilité, provenance


Principales productions