SYLFORCLIM

Forêts méditerranéennes et alpines face aux changements climatiques en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Méthodologie de construction d’une carte de vigilance pédoclimatique, validation d’indices de compensation du climat, stratégies d’adaptation : exemple de pinus sylvestris.

Coordinateur : Pauline MARTY, CRPF Provence-Alpes-Côte-d’Azur

Description du projet

Contexte

L’étude par Météo-France de l’évolution du climat sur les 50 dernières années révèle que Provence-Alpes-Côte d’Azur est la région de France la plus touchée par ces changements. (Gibelin A., Météo France, 2015). De plus, il s’agit d’une des régions où le plus de dépérissements est enregistré ces dernières décennies (Goudard 2012). Le pin sylvestre est une des deux essences les plus présentes en PACA (l’autre étant le chêne pubescent). Elle est fortement impactée par les sécheresses à répétition des années 2000 (Thabeet A., 2008, Lelou D., 2010, Thauvin G. 2011).

Les enjeux pour la filière bois (biomasse) sont donc forts sans compter les effets sur la biodiversité, la multifonctionnalité et le risque incendie qui serait accru.

Objectif

Ce projet a pour objectif de produire un outil numérique directement utilisable par les gestionnaires et propriétaires forestiers, leur permettant de connaître le niveau de vigilance vis-à-vis du changement climatique.

Approche

Ce projet se découpe en deux volets complémentaires.

Un premier volet vise l’établissement d’une carte de vigilance climatique sous format raster (pour SIG gratuit type Qgis), selon la méthode Bioclimsol (Lemaire, 2014). Cette méthode sera complétée par la méthode de l’Indice de compensation du climat (ICC) qui permet de prendre en compte les facteurs compensateurs ou aggravants du climat à partir d’indices de géomorphologie, d'hydrologie et de données de terrain liées au sol (Vennetier M., 2001, 2003, 2007, 2010). Des cartes de vigilance pédoclimatiques seront ainsi produites. Les données du climat futur seront intégrées à l’outil pour évaluer le risque à moyen terme (2040-2070) ou à plus long terme (2071-2100) grâce au portail DRIAS de Météo-France.

Un deuxième volet vise à identifier, en concertation avec les gestionnaires, les stratégies d’adaptation pouvant être mises en œuvre en fonction du niveau de vigilance à avoir face au changement climatique.

 

Mots-clés : carte de vigilence climatique


Principales productions