DENSISAP

Sylviculture adaptative pour le sapin pectiné dans l'arrière-pays méditerranéen – Constitution d'un réseau d'essais


Coordination : Jean Ladier, ONF

Présentation du projet

Les gestionnaires forestiers sont actuellement démunis face aux dépérissements inquiétants constatés dans les sapinières méridionales et au diagnostic pessimiste sur leur avenir. Conscients que le statu quo n'est pas une bonne solution, ils ont besoin de scénarios de gestion pour mener ces peuplements à maturité avant de les renouveler.

La réduction de la densité reste la principale préconisation pour adapter les peuplements en place à un déficit hydrique récurrent. Cependant, ce principe général n'a pas été mis en œuvre dans le sud de la France, et suscite plus de doutes que d'adhésion. Son efficacité et ses conditions d'application méritent d'être vérifiées.

Nous proposons d'expérimenter la sylviculture à faible densité pour les sapinières méridionales en implantant, au cours de l'hiver 2011-1012, deux essais dans des peuplements en situation critique dans les Alpes du Sud.

Nous comparerons plusieurs niveaux de densité, suivrons l'état de santé et la croissance d'arbres échantillons, ainsi que la surface terrière du peuplement et la concurrence végétale. Ces essais seront mis en réseau avec d'autres dispositifs compatibles dont un installé début 2011 dans le cadre d'un projet européen.

Les résultats fournis à l'issue du projet seront d'une part, l'implantation des deux dispositifs avec compte-rendu de mesure initiale, et protocole de suivi pour une durée minimale de 6 ans, d'autre part l'identification des autres dispositifs compatibles existant en zone méditerranéenne française et un programme de suivi du réseau.


Mots-clés
: Sapin pectiné, changement climatique, sylviculture


Principales productions