ADAREEX

Adaptation de la gestion aux changements climatiques : une étude dendroécologique sur le chêne sessile à partir de réseaux d’expérimentations sylvicoles à long terme

Coordination : François Lebourgeois, AgroParisTech

Description du projet

Objectifs

Le premier objectif est de mettre en évidence, à partir d'une synthèse bibliographique, les pratiques novatrices optimisant la résistance et la résilience des principales essences forestières européennes aux aléas environnementaux.

Le second objectif est d’étudier spécifiquement l’effet de la compétition (selon la densité du peuplement et le statut social de l’arbre) sur la réponse au climat de chênaies sessiliflores couvrant l’aire naturelle de l’espèce en France.

 
Approche

Les données issues de 2 réseaux d’expérimentations sylvicoles à long terme (réseaux sans équivalents en France et en Europe) sont utilisées :

  • le réseau GIS Coop avec des arbres jeunes (< 60 ans)
  • le réseau INRA-LERFOB constitué d’arbres âgés (> 100 ans).

Ces 2 réseaux permettent d’explorer non seulement une large gamme d’âges et de conditions environnementales mais également une gamme de densité très large allant de la croissance libre à la de densité biologique maximale (situation d’auto-éclaircie). En 2013, 551 chênes ont été carottés sur 8 sites (4 sites comparables dans chaque réseau). La réponse au climat est analysée par des approches dendrochronologiques.

 
Productions attendues

Des recommandations pratiques sont formulées sur les scénarios sylvicoles optimisant non seulement la croissance mais également la résistance et la résilience aux aléas climatiques des chênaies.

 

Mots-clés : Chêne sessile, croissance radiale, gradient de densité, statut social, climat, réseaux à long terme d’expérimentations sylvicoles


Principales productions