REDSURF

Peut-on rendre les forêts moins sensibles à la sécheresse par la sylviculture ? Effet de la réduction de la surface foliaire et de sa répartition dans le peuplement. Approches empirique et fonctionnelle.

Coordination : François COURBET, INRA Avignon

Description du projet

Contexte

Compte tenu de la rapidité et de l'ampleur du changement climatique, qui va se traduire par des sécheresses plus intenses et plus fréquentes, il est essentiel d'intégrer cet enjeu dans les pratiques sylvicoles destinées aux peuplements en place. Or l'effet de la sylviculture sur la sensibilité à la sécheresse des arbres et peuplements forestiers n'est que très partiellement documenté. On manque en particulier de résultats chiffrés, aux niveaux arbre et peuplement, susceptibles d'orienter et de guider le sylviculteur sur le terrain.

Objectif

L'objectif de ce projet est d'avancer sur la question de l'adaptation des peuplements à la sécheresse grâce à des données de terrain et aux modèles.

Approche

On analysera la croissance et l'état sanitaire, (lié à la sécheresse), d'arbres d'un dispositif dont l'objectif principal était d'expérimenter, sous climat méditerranéen très sec, différents niveaux de réduction (éclaircie) et de répartition de la surface foliaire entre arbres (statut social, arbre élagué ou pas).

Le rôle de l'environnement local (sol, climat) sera analysé et précisé.

L'effet de la sylviculture sera étudié par des approches classiques (effet de l'interaction sylviculture x climat sur la largeur de cerne, effet de l'éclaircie sur le statut hydrique des arbres grâce aux mesures de potentiels hydriques).

Conjointement, les données seront confrontées aux résultats des simulations issus du modèle de bilan hydrique de peuplement BILJOU© et du modèle écophysiologique de fonctionnement des forêts, individu-centré et spatialisé NOTG.

L'outil BILJOU sera testé aussi dans une expérimentation sylvicole réalisée dans un peuplement dépérissant de sapin pectiné.

Production attendue

Un guide-protocole sera rédigé afin d'aider à l'installation d'expérimentations centrées sur l'évaluation de l'effet de la sylviculture sur la réaction des arbres au climat. Ce guide sera adapté aux objectifs mais aussi aux moyens des organismes chargés de les mettre en place (recherche ou développement). Les résultats marquants seront aussi publiés.

Mots-clés : sylviculture, surface foliaire, sécheresse, changement climatique


Principales productions